Estimer le prix de son appartement ou de sa maison

Date de dernière mise à jour : 21/06/2017

Estimer correctement le prix de son logement est indispensable pour vendre rapidement. Si vous surestimez le prix, votre bien immobilier risque de ne pas trouver acquéreur. Divers moyens s'offrent à vous pour évaluer votre bien : agence immobilière, notaire, outils de simulation sur Internet, étude des petites annonces, baromètre des prix. Le meilleur moyen pour viser juste est d''utiliser plusieurs de ces techniques.

Professionnels de l'immobilier

Pour avoir une estimation immobilière personnalisée vous pouvez faire appel à un agent immobilier.
La plupart des agences proposent ce service gratuitement, demandez tout de même confirmation avant de vous engager. Sachez qu'à la suite de cette évaluation, vous n'êtes pas obligé de signer un mandat avec l'agence.
Pour obtenir une estimation fiable vous devez contacter une agence proche de chez vous qui connaît les prix pratiqués dans votre ville ou votre quartier.
Si vous doutez du résultat, vous pouvez faire appel à deux, voire trois agences différentes.

Notaire

Votre notaire peut également vous aider à calculer le prix de votre bien. Le notaire dispose d'une base des références immobilières, issues des actes reçus par l’ensemble des notaires de France.

Outils de simulation

Sur Internet des outils de simulation vous permettent de viser le prix le plus juste pour votre bien. Après avoir rempli de nombreux critères, une estimation de prix vous est proposée.
Cette méthode a l'avantage de vous donner un résultat immédiat, mais ne doit pas être votre seule référence. Les critères restent généraux et, sans avoir vu votre bien immobilier, il est difficile de fixer le prix exact.
A noter : certains outils sont payants, mais nous vous conseillons de vous tourner vers ceux qui proposent ce service gratuitement.

Petites annonces

Les annonces de ventes immobilières peuvent vous permettre de vous faire une idée des prix du marché. Si vous les consultez sur Internet, n'hésitez pas à faire la recherche la plus pointue possible : type de bien, superficie, localisation (ville, quartier), état, etc. Cela vous donnera une idée plus précise du prix de mise en vente des logements qui se rapprochent du vôtre.
Néanmoins, vous devez garder à l'esprit que ce ne sont que les prix de mise en vente proposés par le vendeur et non les prix de vente effectifs.

Etudes du prix de l'immobilier

Les études, argus et baromètres de l'immobilier donnent une idée des prix au mètre carré pratiqués dans votre région ou dans votre ville. Ils vous informent également de la tendance du marché (hausse ou baisse).
Ces études sont diffusées autant sur le net que dans certains magasines spécialisés. Attention cependant, elles sont très générales et ne peuvent que vous donner une vision approximative.

La marge de négociation

Même si votre bien correspond exactement aux prix du marché, il faut savoir que les acheteurs vont toujours essayer de négocier le bien. Il est judicieux de prévoir une marge de négociation dans le prix final que vous allez proposer, même minime. Il est conseillé de prévoir 3 à 5% de marge de négociation.

Si malgré tous vos efforts vous ne recevez aucune visite ou aucune offre il vous faudra envisager des solutions : revoir votre prix à la baisse, rénover votre appartement ou maison, faire appel à un home-stager...